logo riva

 

Agadez, « porte du désert ». C'est dans cette ville battue par le vent sec du Sahara que le créateur nigérien Alphadi a décidé d'un retour aux sources. Il y a vingt ans, il se lançait dans un pari fou en organisant à quelques kilomètres de là, un grand festival de mode au milieu des dunes, rassemblant créateurs africains, japonais et européens.

C'est donc sous haute protection que la joyeuse famille de la mode africaine s'est retrouvée pour deux jours dans la ville qui a vu naître le FIMA (Festival International de la Mode en Afrique), plus vieux festival de mode du continent.

 

 

Top